Comment écrire un post parfait sur Facebook ?

On s’est déjà tous retrouvés devant notre page Facebook avec une envie frénétique d’écrire quelque chose. Quand on s’exprime aujourd’hui sur les réseaux sociaux, on a envie de capter son audience : likes, commentaires voire partages. Alors comment écrire un post parfait sur Facebook ? 

1. Il doit être court ou très très long

Observez votre attitude lorsque vous scrollez dans votre timeline. Vous aurez tendance à vous arrêter sur des posts qui sont soit super catchy soit tellement longs qu’ils s’ouvrent dans une nouvelle fenêtre. Les posts très très longs sont souvent des coups de gueule (ou coups de coeur). Une étude de Buddy Media menée sur 100 top posts Facebook révèle que les posts comptant 40 caractères ou moins reçoivent le plus d’engagement (likes, commentaires, partages et clics), notons que ces posts très courts en sont en plus les plus rares ! 

2. On écrit puis on coupe gracieusement

Si vous comptez écrire un post plutôt court, commencez par le rédiger comme il vous vient. Puis, en le relisant, supprimez tous les mots en trop et simplifiez au maximum votre message. Par exemple si j’écrivais ce post pour vous annoncer ma chronique sur Facebook :

C’est bien, mais 50% de mes amis sur Facebook ne vont jamais lire ce post en entier. 
Alors que si j’écrivais plutôt : 

C’est déjà beaucoup mieux. Après ce second round, je me rends compte que je peux finalement encore réduire pour arriver à :
– 32 caractères, espaces non compris
– 41 caractères, espaces compris

Il est plus clair, plus concis. Je partage ma nouveauté : j’écris pour ZUT autour du digital. Et je pousse l’internaute à effectuer la même action : cliquer sur mon lien pour lire l’article. 

3. Arrêtez d’utiliser des verbes d’action

Observez le nombre de posts qui utilisent : « cliquez », « découvrez », « commentez », « venez », « réservez »… et j’en passe ! Allez-vous effectuer cette action parce que cette personne ou cette marque vous a dit de le faire ? Non ! 

Et pour ne pas ressembler aux autres, tentez d’élargir votre vocabulaire et de pousser à l’action sans avoir à l’écrire. C’est l’intérêt de votre post qui va pousser à l’engagement.

4. Bien choisir son type de post

Votre réussite va aussi dépendre du type de post que vous allez partager. Voici quelques règles concernant les différents types de posts : 

– Post image : un post classique avec une image en-dessous. Au niveau des formats, je privilégie toujours le format carré : 1000x1000px et toujours en PNG (oui parce que Facebook rend les JPEG super crado). 
– Link post (comme notre exemple ci-dessus) : lorsque que vous copiez-collez un lien, il va se charger automatiquement. L’erreur régulièrement commise c’est de laisser le lien dans le statut, or, comme il apparaît dans la box en-dessous, l’enlever est plus esthétique. 
– Post vidéo : un peu comme le post image. On privilégie des formats smartphone friendly , carré ou 9/16. Mais ne vous inquiétez pas le bon 16/9 fonctionne aussi. 
– GIF : Ce format est interdit sur Facebook. J’exagère un peu mais il ne fonctionne PAS DU TOUT en type de post. Privilégiez-le en réponse de commentaire. 

Il y a d’autres types de posts, mais nous verrons cela dans un autre article. 

5. Raccourcissez vos liens 

Il y a une règle simple à connaître.

Lorsque vous postez un URL sur Facebook, l’objectif est de le rendre cliquable. Le seul caractère dans un lien qui permet de le rendre cliquable est le slash « / ». Donc si vous écrivez : « zut-magazine.com » ou même « www.zut-magazine.com », il ne sera pas cliquable. Mais si vous écrivez : « https://www.zut-magazine.com », le lien deviendra cliquable. Mais avouez que ce n’est pas très beau. Notre objectif est d’enlever les « https:// » qui ne sont pas esthétiques et qui utilisent beaucoup de place pour pas grand-chose. 

Comment donc rendre un lien « beau » et cliquable tout à la fois ?

– Si vous avez un lien très long. Utilisez bit.ly en vous créant un compte. C’est indispensable pour choisir la fin de votre URL : bit.ly/zutmagazine
– Si votre lien est court comme celui de ZUT, rajoutez un slash à la fin de votre url : zut-magazine.com/

En résumé : pensez toujours à vérifier que vous avez bien un slash « / » dans votre URL et supprimez systématiquement « https:// ».

6. Votre post doit être intéressant ! 

C’est la base de tout partage sur les réseaux sociaux. Si votre post n’intéresse pas votre audience, peu importe la forme que vous lui donnerez, il ne les intéressera pas plus. Choisissez des sujets en rapport avec vous et vos passions si ce sont vos comptes personnels. Si c’est pour une page professionnelle, réfléchissez à une ligne éditoriale qui pourrait intéresser votre public. 

Il n’y a pas de formule magique pour être vu et avoir des réactions sur ses posts. Mais si on applique ces quelques règles, vous avez une chance en plus d’être visible. Le couac ? Les règles des réseaux sociaux évoluent tellement vite que mes conseils sont susceptibles de ne plus être valables au moment même où j’écris ces lignes… Mais pas de panique, vous serez prévenus ! 


Texte : Dr. Web aka Annabelle Bendel, de l’Agence PAN ! 

Pour joindre Dr. Web :
– par mail
– par Facebook 
– par Twitter 
– par Instagram