Femme au bord de la crise de nerfs

L’Opéra national du Rhin nous invite à écouter La Voix humaine de la soprano Patricia Petibon, du 18 février au 14 mars, dans une tragédie en un acte d’après un texte de Jean Cocteau. Entretien sur un air de Poulenc.

Femme au bord de la crise de nerfs

Les Grandes Espérances
Compagnie Mamaille

Trois acteurs-artisans décident d’adapter à la scène Les Grandes Espérances de Charles Dickens, à grand renfort de masques en carton et autres accessoires en bouts de tissu. Au PréO à Oberhausbergen le 27 janvier.

Les Grandes Espérances
Compagnie Mamaille

Fin de partie

Après trente ans de bons et loyaux services, Philippe Schlienger quitte Momix, petit festival devenu référence du spectacle jeune public. Rencontre. 

Fin de partie

Visas, visages

Le focus Espaces d’exil du Maillon, du 25 janvier au 4 février, zoome sur un thème plus que jamais d’actualité. Questions à Barbara Engelhardt, directrice d’un théâtre qui s’engage. 

Visas, visages

La Tristesse de l’éléphant de Thomas Ress

Thomas Ress et la Compagnie des Rives de l’Ill font le pari d'offrir une nouvelle dimension en transposant la bande dessinée Tristesse de l’éléphant. À découvrir à la Comédie de Colmar et au TAPS.

La Tristesse de l’éléphant de Thomas Ress

Un sentiment de vie d'Emilie Charriot

Après avoir adapté Virginie Despentes et Annie Ernaux, Émilie Charriot s'attaque au Sentiment de vie de Claudine Galea. Du 17 au 27 janvier au TNS.

Un sentiment de vie d'Emilie Charriot

Ce samedi il pleuvait
d’Annick Lefebvre

La nouvelle pièce d’Annick Lefebvre, Ce samedi il pleuvait, porte haut les couleurs de la pensée libre et de la libre pensée.

Ce samedi il pleuvait
d’Annick Lefebvre

Berlin mon garçon
de Marie NDiaye

Berlin mon garçon de Marie NDiaye, une aventure romanesque se changeant en portrait inquiétant d’un monde en crise généralisée.

Berlin mon garçon
de Marie NDiaye

Lâcher prise avec Étienne Saglio

Avec Le bruit des loups, Étienne Saglio cherche à perforer la frontière entre réel et imaginaire.  

Lâcher prise avec Étienne Saglio