Le QG de Caroline Gomes :
Au Pont Corbeau

Caroline Gomes apprécie particulièrement la choucroute du Pont Corbeau. © Christophe Urbain 

Qui ?
Caroline Gomes est en charge de l’artisanat pour la Ville et l’Eurométropole de Strasbourg. Très investie dans la défense du terroir et la mise en avant des belles choses bien faites, ses choix personnels sont également dictés par la convivialité, le goût et la générosité.

Son choix
« On va manger où ? » À cette question, Caroline Gomes répond « naturellement » le Pont Corbeau, selon elle « la plus parisienne des winstub » pour la proximité entre les tables et « l’état d’esprit bistrot » qui y règne.

Ce qu’elle aime
« Quand on arrive ici, on se sent reconnus et on est presque sûrs de croiser quelqu’un qu’on connaît, ce qui est gage de qualité. On s’attend à manger de bons produits alsaciens et la promesse est tenue. La gastronomie de terroir, il faut la revendiquer et la porter. Et puis, il y a une régularité dans la cuisine, ce qui est signe de restaurateurs qui respectent leurs clients.

Ses produits phares
« La choucroute, très très bonne. Et les suggestions qui me tentent toujours. »

Les trucs en plus
« La cave à vins, exceptionnelle, avec des vins de garde à des prix tout à fait accessibles. Cette cave respire le terroir alsacien qui est unique au monde et on se fait conseiller avec sincérité, avec un vrai plaisir. C’est aussi un des rares restaurants à être ouvert le dimanche et un peu plus tard le soir. »


Au Pont Corbeau, 21 quai Saint-Nicolas à Strasbourg


Par Cécile Becker
Photo Christophe Urbain