Le Café des Sports : nature et vintage

Le Café des Sports : bières artisanales d’ici et d’ailleurs, vins nature sélectionnés avec les cavistes du coin et directement auprès des vignerons locaux, diffusion de matchs sur écran géant à l’étage et petite restauration pas piquée des hannetons.

Le bar Le Café des Sports à Strasbourg © Pascal Bastien
Apéro à boire et à manger au Café des Sports. Photo : Pascal Bastien

La ville de Strasbourg pouvait-elle décemment faire abstraction d’un Café des Sports ? Objectivement non, ne serait-ce qu’en regard de l’envieuse situation de la Haute-Saône, par exemple, où trois établissements arborent cette symbolique enseigne (à Fougerolles, Breuches et Héricourt).

Heureusement, Geoffray Deshayes et Xavier Padilla viennent de combler ce cruel manque au 16, rue Sainte-Hélène, à une foulée de La Vitrine Zut. « En discutant entre nous, on s’était dit que ce serait rigolo de faire un Café des Sports, explique Geoffray. L’idée, c’était de faire un truc simple où on ne se prend pas la tête, sans concept hyper élaboré ni carte complexe ».

Bières artisanales au Café des Sports à Strasbourg. © Pascal Bastien
Belle sélection de bières artisanales (pression mais aussi en bouteilles) proposée au Café des Sports. Photo : Pascal Bastien.
Du vin nature au Café des Sports © Pascal Bastien
Du vin nature sélectionné par les cavistes de Strasbourg ou directement auprès des vignerons locaux. Photo : Pascal Bastien

Un lieu « un peu prout prout » mais aussi « un peu plouc » pour reprendre les formules du limonadier. Ainsi, le cadre est sommaire, épuré et vintage comme cette paire de raquettes de badminton qui veille au-dessus du bar et ce vieux vélo qui se dresse en contrebas de l’escalier. «  Au niveau de la déco, on exploite les codes qui rappellent les bistrots de campagne des années 50 et 60. »

Si, à l’étage, un écran géant permet de diffuser des rencontres sportives – du Tournoi des Six Nations aux matches à l’extérieur du vénérable RC Strasbourg – l’essentiel est dans le flacon. Voire le gosier, invité à s’émerveiller à la dégustation de vins nature et de bières artisanales proposés par les tenanciers du lieu. « On mise principalement sur la qualité de ce qu’on propose dans le verre », souligne Geoffray, ancien directeur de L’Épicerie et du restaurant A Bout de Soufre (qui abrite désormais Le Bistrot d’Antoine).

En guise d’accompagnement, on grignotera les rillettes et terrines maison de Stéphane Baudic, le chef du Coin des Pucelles. En mars, le Café des Sports se trouvera sur l’itinéraire de Strasbourg Art Photography et exposera les clichés urbains de Muriel Lang. Mais rien n’empêchera de se poser dans un coin et de discuter des résultats de la Ligue des Champions avec les patrons, une chope de Bendorf à la main.


Le Café des Sports
16, rue Sainte-Hélène à Strasbourg

Ouvert du mardi au samedi, de 11h30 à minuit (jusqu’à 1h30 le vendredi et samedi) 
Happy hour de 17h à 20h.


Par Fabrice Voné
Photos Pascal Bastien